12 mai 2013

La cruche à l'eau

Jean-Baptiste Greuze (1725-1805) La cruche cassée 1771, Musée du Louvre, Paris Que n’a-t-on pas raconté sur cette pauvre fille ! Humiliée, outragée, sa virginité perdue, son regard vague et désabusé, perdu dans le vide, etc. Encore une victime de la violente domination machiste. La cruche cassée qu’elle porte à son bras droit, métaphore triviale de son hymen rompu… J’aime autant vous annoncer la couleur tout de suite : non seulement je vais abonder en ce sens, mais je vais encore en rajouter plusieurs couches (et pas... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 15:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

23 avril 2013

Brèves de S-F

   Lu et relu dans les pulp magazines de science-fiction américains des années 30 à 60…   Les voyages dans l’espace intersidéral nécessitent de grandes quantités de carburant, aussi ne faut-il pas s’étonner si les réservoirs des vaisseaux sont souvent plus vastes que leur habitacle. * Tous les habitants de cette lointaine planète regardaient les humains comme des extraterrestres. * Dès qu’il eu achevé la mise au point de sa machine à remonter le temps, le professeur Sunnay voulu tester son invention. Il la... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 22:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 avril 2013

L’arracheur de dents

La scène se passe dans une salle d’audience  LE JUGE. – Vous déclarez aujourd’hui avoir menti quand vous aviez juré ne pas posséder de compte à l’étranger ? L’ACCUSÉ. – Oui, Monsieur le président. LE JUGE. – Vous jurez donc que vous avez menti ?... L’ACCUSÉ. – Je le jure !    
Posté par Lesly_75 à 21:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 avril 2013

Petite apparition posthume

De tous les « westerns spaghetti » tournés par Sergio Leone, Le Bon, la Brute et le Truand (1966) est sans doute le plus emblématique du genre, mais surtout le plus attachant, ne serait-ce que pour l’inoubliable thème musical d’Ennio Morricone. Ne comptez pas sur moi pour vous résumer l’intrigue (oscillant entre trahisons, escapades et magouilles sur fond de guerre de Sécession). En quelques mots, disons que le Truand (Tuco) connaît le nom d’un cimetière (« Sad Hill ») et que le Bon (Blondin) sait quel nom est... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 18:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 mars 2013

Le message de paix des Évangiles ?!

« Ce que je vous dis là, mes enfants, je le tiens de M. le Curé, qui s’y connaît. » George Sand, François le Champi, chapitre VI.   En cette Semaine sainte, derniers jours de carême précédant les célébrations pascales, temps bénits propices à la méditation et au recueillement, je vous propose de revenir aux fondamentaux et de parcourir quelques pages des Évangiles. Ces textes sacrés, à la source de toute spiritualité, ne constituent-ils pas une inépuisable mine de sagesse pour l’édification des petits et des... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 21:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 mars 2013

Un non-événement historique?

Le faubourg Saint-Antoine (XIIème arrondissement) est célèbre à juste titre pour ses pittoresques passages typiquement parisiens. En balade dans ce quartier haut en couleurs, vous emprunterez peut-être la rue de Charenton. Je vous recommande alors d’aller jeter un coup d’œil au N° 52 ; à mi-chemin entre la Bastille et la gare de Lyon, vous pourrez admirer la façade de cet immeuble : Il s’agit d’une des ces constructions assez massives, caractéristiques de la période post-haussmannienne, en matériaux mixtes (brique et... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 23:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 mars 2013

Scènes de la vie de brocante I

PREMIER WEEK-END DE MARS, LA VIE RECOMMENCE !   « Guenille si l’on veut ; ma guenille m’est chère. » Molière, Les Femmes savantes, acte II, scène 7. [A l'intention du lecteur peu familiarisé avec le jargon de la brocante, certains termes "techniques" (suivis d'un astérisque*) sont expliqués en fin d'article]   Dimanche 3 mars, 6 heures et quart. Ils sont venus par dizaines (ou presque), depuis les quatre coins des XIXème et XXème arrondissements : tous les brocanteurs, chineurs, traîne-savates... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 19:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 février 2013

La dernière allumette

"Une boîte de Suédoises pleine est plus légère qu'une boîte entamée parce qu'elle ne fait pas de bruit." Marcel Duchamp, Rrose Sélavy    Le sujet de cet article m’est inspiré par une assiette parlante en céramique de Digoin & Sarreguemines, chinée parmi tant d’autres en brocante dans les années 90.   Cette petite assiette (20 cm  de diamètre), datable d’après sa marque de la fin du XIXème siècle, est la troisième d’une série de 12 – toutes différentes – dont les illustrations centrales ont pour... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 18:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 janvier 2013

Pourquoi tant de "-aine"?

Je vais vous expliquer en une quarantaine de lignes pourquoi je déteste le suffixe nominal « -aine ». Ces quatre misérables petites lettres combinées (qui ont pour homonyme « haine ») servent surtout à former le féminin des noms et adjectifs en « -ain » : « certain », « certaine ». Jusque là, rien de bien méchant. Mais la finale « -aine » a un usage beaucoup moins courant (que l’on rencontre à peine dans une quinzaine de mots) : ajouté au radical du nom de... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 22:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 janvier 2013

Vestiges méconnus

UN PETIT CHEF D’ŒUVRE MÉCONNU : Les vestiges de la chapelle Saint-Aignan à Paris Une travée et demie, un doubleau complet en plein cintre, quelques colonnes engagées surmontées de six chapiteaux sculptés : voilà tout ce qu’il reste de la chapelle Saint-Aignan, sur l’île de la Cité, à un jet de pierre de Notre-Dame. À vue d’œil, cela ne paie guère de mine, et pourtant l’ensemble date du premier quart du XIIème siècle et constitue un exceptionnel spécimen d’architecture et de sculpture romanes à Paris. Photo :... [Lire la suite]
Posté par Lesly_75 à 21:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]